2 euros rares : voici les modèles qui valent plus cher

Ces 2 euros rares ne sont pas forcément des modèles anciens, mais il se peut qu’ils soient récents. De ce fait, avant de liquider vos petites pièces, pensez à vérifier si elles disposent de caractéristiques particulières qui les distinguent des monnaies classiques. 

Comment reconnaître une monnaie qui est différente des autres ? 

Plusieurs facteurs doivent être pris en compte pour évaluer une pièce. De prime abord, citons la raison pour laquelle la monnaie a été frappée. 

Il peut s’agir d’un hommage à un événement ou une personnalité importante. Par ailleurs, cela peut aussi être une célébration d’un anniversaire comme c’est le cas de l’investiture de “pièces rares”. 

Le second cas peut être une erreur de frappe. Il s’agit d’une imperfection réalisée de manière involontaire sur les pièces. C’est une véritable perle rare pour les collectionneurs ainsi que les acteurs dans le domaine du numismatique. 

Enfin, il y a le cas du tirage qui est le numéro frappé d’une dénomination particulière. Autrement dit, plus le nombre d’exemplaires est faible, plus la valeur de la pièce est élevée. 

2 euros rares : voici les modèles qui valent plus cher

Nous avons les 2 euros frappés par la banque centrale espagnole en 2009 pour célébrer l’anniversaire de l’Union économique et monétaire. 

On constate une étoile plus grande que les étoiles classiques. En raison de cette imperfection, la monnaie peut valoir entre 15 et 20 euros. 

L’autre modèle est la pièce de deux euros frappée par le Vatican pour célébrer les Journées mondiales de la jeunesse en 2005. 

Ce modèle se caractérise par un nombre d’exemplaires faible. Ainsi, en raison de cette édition limitée, cette pièce vaut dans les 300 euros. 

Nous avons également la pièce destinée à la commémoration de la fondation de la police d’État italienne. Par ailleurs, il y a les 2 euros pour célébrer le 50ème anniversaire de la signature du traité de Rome.