Est-il préférable de se sécher les mains avec du papier ou à l’air ?

Est-il préférable de se sécher les mains avec du papier ou à l’air ? Il s’agit d’un sujet qui n’est pas encore très populaire en ce moment. Pourtant, il mérite un certain approfondissement, notamment en ce temps de pandémie où l’hygiène est très importante.

Se laver les mains : une bonne habitude à ne jamais négliger

Non seulement en raison de l’épidémie du coronavirus, mais surtout pour être sûr de supprimer régulièrement les germes et les bactéries, le lavage des mains représente un geste sain. Selon la norme, après chaque contact avec des surfaces quelconques ou des objets utilisés par tout le monde, le lavage des mains doit être systématique.

Au moins, il faut avoir un flacon de gel désinfectant dans son sac. Toutefois, il est très important de se laver les mains après avoir utilisé les toilettes publiques. En effet, ce lieu est particulièrement propice à la prolifération des bactéries et des germes. Mais la question qui trotte dans la tête de la plupart des gens est : quelle est la meilleure méthode pour sécher les mains : l’appareil de séchage ou le papier ?

Est-il préférable de se sécher les mains avec du papier ou à l’air ?

Selon les études engagées par l’Université anglaise de Leeds, les sèche-mains représenteraient un véritable « ventilateur » à bactéries. En effet, la recherche et l’étude professionnelle s’est penchée sur les gants et blouses enfilés par les patients.

Mais surtout, les professionnels en évalué toutes les surfaces en contact avec les mains des patients. Ainsi, ils ont conclu que l’air qui sort du sèche-mains ne fait que disperser les bactéries partout.

De ce fait, il est conseillé de se contenter des essuie-tout pour se sécher les mains. Sans aucun doute, il s’agit de l’alternative la plus saine et la plus pratique. Quant à la serviette qui représente aussi une autre solution de séchage, il faut également l’éviter.

En effet, la serviette accumule des bactéries et des microbes. Il est très important que chaque utilisateur ait sa propre serviette afin d’éviter les échanges de microbes, même si ces derniers sont inoffensifs.