Tomates géantes du jardin : 5 astuces des jardiniers

Voici les 5 astuces des jardiniers pour entretenir les tomates géantes du jardin. Il n’y a rien de plus sain et économique que de planter ses propres légumes, au lieu de consommer ceux vendus en supermarché. En effet, ces derniers regorgent de pesticides, tout en manquant de saveur et de fraîcheur. Poursuivez la lecture pour en savoir davantage à propos de la culture des tomates.

Choisissez de nouveaux endroits de plantation

Le plant de tomate se caractérise par une certaine sensibilité aux différentes agressions extérieures, comme les attaques des insectes ravageurs. Si vous constatez que les tomates sont entachées de points noirs, alors c’est dû aux attaques du mildiou qui est un agent fongique pathogène responsable de la détérioration de la saveur et de la texture des tomates.

Pour résoudre ce problème, alors il convient de retirer le plant de tomate de son emplacement actuel, mais en prenant bien soin de l’associer avec le sol dans lequel il a poussé, en le transférant vers un autre endroit du jardin. Ou bien, vous pouvez aussi modifier complètement le compost.

Appuyez les semis avant le rempotage

En effet, il est très important de soutenir les semis au moment où vous rempotez ou vous plantez. Ainsi, vous favorisez un bon développement pour vos tomates. Ce geste est nécessaire pour aider à repiquer facilement, si cela s’avère nécessaire à l’avenir.

Faire un trou profond pour les tomates géantes : une des 5 astuces des jardiniers

Lorsque vous décidez de faire pousser les tomates, alors vous devez leur fournir le plus d’espace possible afin que leurs racines puissent se développer correctement, mais aussi s’étendre et tirer profit de tous les micronutriments indispensables. Il est ainsi recommandé de viser une profondeur importante pour les semis afin de prévenir la déshydratation, mais aussi protéger les tomates des aléas climatiques.

Pour être plus précis, il faut faire un trou d’une vingtaine de centimètres, minimum. Ajoutez quelques feuilles dans le trou pour faire apparaître de nouvelles racines et apporter plus de sève.

Quatrième astuce : booster l’engrais fait maison

Inutile de dépenser de l’argent pour un compost qui vaut une fortune, vous n’aurez besoin que d’une cuillérée de cette association de produits : quelques coquilles d’œufs, le zeste d’un oignon et deux cuillères à soupe de café moulu. Il vous suffit ensuite de broyer le tout et vous aurez un bon engrais.

Tailler la plante

Outre le fait de mettre du paillis autour de la plante, vous devez aussi faire du taillage tout au long de la pousse en veillant à ce que la partie inférieure bénéficie du soleil. Par ailleurs, il est aussi conseillé d’appliquer une cuillère à café rase d’huile de Neem sur les racines.

Grâce à sa senteur qui se rapproche de l’ail, alors cette huile peut repousser les pucerons et les cochenilles, mais peut aussi aider les tomates à mieux se développer en raison de ses caractéristiques hydratantes et sa teneur élevée en vitamines et en sels minéraux.