Pastèque : jamais achetée aussi sucrée et juteuse. L’astuce des paysans pour choisir la plus mûre

Voici l’astuce des paysans pour choisir la pastèque la plus mûre, sucrée et juteuse. Parmi les fruits les plus consommés lors de la saison estivale, la pastèque entre dans la liste. En effet, il s’agit de l’un des aliments stars de cette période en raison de sa caractéristique diurétique, nutritive et très hydratante.

Toutefois, il n’est pas aussi aisé de trouver la bonne pastèque parmi les nombreuses pièces vendues sur le marché. Et il faut retenir que la pastèque qui n’a pas été cueillie au bon moment ne continue plus de mûrir.

Un fruit qui fait un son creux : l’astuce des paysans pour choisir la plus mûre

La méthode la plus adoptée par les consommateurs pour tester la maturité de la pastèque est le fait de frapper la partie extérieure avec les phalanges des doigts. Si vous avez du mal à imaginer le geste, alors l’idée est de faire comme si vous frappiez à la porte. Une pastèque mûre doit émettre un son creux, mais sourd. C’est en effet le signe que votre fruit regorge d’eau.

Toutefois, si vous entendez un son résonnant et doux, alors cela indique que la pastèque n’est pas encore parfaitement mûre et peut même être asséchée. Si vous entendez cette sonorité, alors n’achetez surtout pas cette pastèque. Mais cette astuce peut être difficile à adopter. Pour vous rassurer, vous pouvez essayer les autres techniques.

Une pastèque doit être lourde

Lorsqu’une pastèque est juteuse et bien fraîche, alors elle doit être lourde. Et c’est tout à fait normal, car 92% de ce fruit est constitué d’eau. Toutefois, si la pastèque manque de poids, alors ce n’est pas le bon choix.

Une pastèque a une tache jaune

Toutes les pastèques qui ont atteint le bon degré de maturité doivent présenter une tache pâle et jaune à une extrémité de la pelure. Cette trace a un nom et elle s’appelle tache terrestre. Ceci s’explique par le fait qu’une partie du fruit a été en contact avec le sol au moment de la culture. Pour ce qui est de la couleur jaune foncé ou orangé, cela indique la maturité du fruit au soleil. La présence de cicatrices beiges est aussi un bon signe.

Si vous constatez par contre une tache verte ou blanchâtre, alors c’est un signe que le fruit n’est pas très sucré et que la maturité n’est pas au rendez-vous. Enfin, les traces noires ou brunes sont un signe d’infestation par les insectes et les champignons, ce qu’il faut absolument éviter.

Un peel dur

La pastèque doit être ferme lorsque vous la touchez. En effet, elle ne doit aucunement être molle, car c’est le signe d’une dégradation au moment du transport. Il faut aussi noter que la pastèque doit être totalement intacte de l’extérieur (sans fissures ni fentes ou bosses) et de forme parfaitement symétrique (ronde ou allongée).

Une tige sèche

Enfin, nous vous montrons une autre astuce qui ne trompe pas et c’est celle de la tige qui doit être complètement sèche. En effet, elle ne doit aucunement être verte et fraîche.