3 astuces pour conserver la fraîcheur du basilic et des plantes aromatiques pendant 365 jours

Découvrez ces 3 astuces pour conserver la fraîcheur du basilic et des plantes aromatiques pendant toute l’année. L’utilisation des herbes aromatiques en cuisine est devenue incontournable et il est tout simplement frustrant de se retrouver avec des brins fanés au moment où vous en avez le plus besoin. Aujourd’hui nous allons vous montrer des techniques de conservation du basilic, du romarin, de la menthe et de nombreuses autres plantes aromatiques. 

Quel est le secret d’une bonne conservation ? 

Dès lors que vous avez ramené votre plante aromatique à la maison, vous devez vous assurer que les gestes de conservation soient bien respectés. La première règle à respecter est d’obtenir des herbes parfaitement propres et sèches. 

Evitez tout contact avec l’humidité, car cela favorise la moisissure ainsi que la pourriture. N’hésitez surtout pas à tapoter doucement avec un chiffon propre pour un séchage parfait

Pour le stockage, vous pouvez compter sur la congélation. Néanmoins, cela n’est pas forcément efficace pour toutes les plantes. Il est conseillé de mettre les herbes sur un plateau pour une congélation individuelle et de transférer dans un contenant hermétique. 

3 astuces pour conserver la fraîcheur du basilic et des plantes aromatiques pendant 365 jours 

Chaque plante nécessite une technique de conservation différente. Le basilic, par exemple, préfère une méthode conservatrice de son arôme délicat alors que le romarin peut s’habituer à une technique plus robuste. 

  • La première méthode consiste à mettre les herbes dans des bacs à glaçons remplis d’huile d’olive pour ensuite les congeler. 
  • Pour le thym et le romarin, vous pouvez attacher en bouquets et suspendre dans un endroit chaud et sec pour les faire sécher. 
  • Vous pouvez créer des extraits aromatiques en plongeant les herbes dans du vinaigre de cidre ou de l’alcool.