Bruits dans le radiateur : comment détecter une anomalie ?

Tous les bruits dans le radiateur ne sont pas normaux. En effet, lorsque vous entendez des sifflements ou encore une sonorité étrange, vous devez vous méfier. Cela peut signifier un dysfonctionnement au niveau du système, ce qui compromet l’efficacité de la solution de chauffage. Apprenez à détecter les bruits gênants et découvrez les solutions. 

Bruits dans le radiateur : comment détecter une anomalie ?

Deux causes sont pointées du doigt pour favoriser l’émission de bruit et de sifflement au niveau du radiateur. Citons la production de bulles d’air dans le système qui est accompagné d’un dysfonctionnement du radiateur. L’autre cause est le débit d’eau élevé qui traverse les canalisations. 

Les bulles d’air favorisent un échauffement du radiateur. On note un écart de température entre la zone inférieure et supérieure de l’appareil. Par conséquent, cela amène à un mauvais fonctionnement du système et à une maison incorrectement chauffée. Si le problème n’est pas résolu, il y aura une hausse de la consommation sur le chauffage. 

Comment résoudre le problème ?

S’il s’agit de bulles d’air, il faudra procéder par le biais du saignement. Il s’agit d’une technique très facile à adopter. L’idée est d’agir au niveau de la chaudière, si le système de chauffage est indépendant.

Pour ce faire, vous allez éteindre l’interrupteur principal et régler la pression dans la vanne localisée sous la chaudière pour qu’elle ne dépasse pas 2,5 bars de pression. A noter que la pression correcte se trouve autour de 1 à 1,5 bars. 

Dans le cas d’un chauffage centralisé, il faudra intervenir au niveau des radiateurs individuels. Il faudra débuter par celui qui est le plus éloigné de la chaudière. 

Dans ce cas, il faudra ouvrir la vanne de ventilation et laisser l’air s’échapper du radiateur. Placez un contenant sous la valve pour récupérer l’eau. Lorsque l’eau et l’air sont dégagés, vous devez retrouver un débit d’eau normal. 

Enfin, dans le cas d’un débit d’eau chaude trop élevé, il suffit de tourner le robinet du radiateur dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.