Comment conserver les herbes aromatiques: différentes méthodes pratiques

Les herbes aromatiques sont indispensables pour apporter un délicieux parfum et une saveur remarquable à toutes sortes de plats. Malheureusement, ils ne sont pas présents sur toute l’année. J’ai donc décidé de préparer cet article qui vous permettra de conserver les herbes aromatiques sur une longue période. Il existe différentes méthodes simples et pratiques pour y parvenir. Découvrez-les et testez-les! Vos plantes conserveront leur arôme et rendront vos recettes délicieuses.

Conservation dans l’huile et le vinaigre

Dans ce type de stockage, l’huile et le vinaigre prennent le goût de l’herbe aromatique qui y est stockée tandis que les herbes ont tendance à perdre leur goût d’origine.

Donc plus qu’une méthode pour réutiliser des herbes, c’est une méthode pour obtenir un produit final fortement aromatisé.

Les herbes conservées à l’huile sont parfaites dans la préparation des sauces, tandis que celles conservées au vinaigre se marient bien avec les salades, mais pas avec les plats à cuire car elles ont absorbé l’acide du vinaigre.

Les meilleures herbes aromatiques à conserver dans l’huile et le vinaigre sont: le basilic, le laurier, l’origan, la marjolaine, la ciboulette, la menthe, le persil, le romarin, la sauge, le thym et l’aneth.

Pour conserver les herbes dans de l’huile ou du vinaigre, il est nécessaire de les laver soigneusement, de les égoutter et de les étendre pour les faire sécher sur une feuille de papier absorbant.

Elles doivent également être conservées quelques heures à l’air pour que toute l’humidité s’évapore.

Une fois prêtes, les frotter légèrement pour libérer tout leur arôme, les placer dans un récipient en verre et les recouvrir d’huile ou de vinaigre.

Fermer hermétiquement et attendre deux à trois semaines avant utilisation.

L’huile doit être de l’huile d’olive ou de tournesol, tandis que le vinaigre le plus approprié est celui de vin blanc.

Stockage sous sel

Avec cette méthode, le but principal est d’obtenir des sels aromatisés qui donneront un arôme agréable aux viandes et poissons grillés.

Les herbes sont broyées au mortier avec le sel (marin) jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène qui sera placé dans des bocaux en verre hermétiques.

Cependant, il est également possible de conserver les herbes entières et de les alterner avec du sel en couches jusqu’à ce que le bocal en verre soit rempli. Dans ce cas, les feuilles peuvent ensuite être utilisées pour cuire différents plats.

Congélation

Naturellement, les herbes peuvent également être congelées.

Elles doivent être ramassées fraîches, lavées, égouttées et parfaitement séchées, en les laissant à l’air sur une feuille de papier absorbant afin qu’elles perdent toute l’humidité.

Elles peuvent être congelées entières dans des sacs spéciaux ou dans des récipients en plastique pour le congélateur, mais elles peuvent également être hachées et placées dans des récipients pour former des glaçons.

Dans ce cas, une fois les différents espaces remplis, les herbes doivent être recouvertes d’eau avant de procéder à la congélation.

Lorsque les cubes d’herbes sont congelés, les sortir du récipient et les envelopper dans des feuilles de papier aluminium qui seront remises au congélateur.

Au moment de l’utilisation, le produit ne doit jamais être décongelé, mais lorsqu’il est encore congelé, l’ajouter dans la casserole.

Malheureusement, l’arôme des herbes surgelées ne sera jamais le même que celui des herbes fraîches, mais je pense que personne ne s’y attend.

Séchage

Les herbes aromatiques les plus appropriées pour le séchage sont: l’origan, le basilic, le thym, la marjolaine, le romarin et la sauge.

Généralement, elles sont attachées en bottes et laissées à sécher à l’air libre, mais à l’abri des rayons du soleil, en évitant les endroits humides comme, par exemple, la cuisine si vous ne voulez pas risquer de gâcher tout le travail effectué. Le temps de séchage varie d’une plante à l’autre.

Une fois séchées, elles doivent être placées dans des bocaux en verre hermétiquement fermés pour être conservées dans l’obscurité car la lumière et l’exposition à l’air et à l’humidité détériorent les herbes maintenant sèches.

Certaines herbes perdent une partie de leur arôme, tandis que d’autres comme l’origan augmentent leur puissance aromatique.

Voilà comment conserver les herbes aromatiques, il vous suffit de choisir la méthode que vous préférez.