Compostage domestique : comment recycler intelligemment les déchets organiques ?

Le compostage domestique est un moyen de réduire au maximum les déchets causés sur la planète, mais aussi de tirer profit des résidus organiques. Ainsi, vous obtenez un fertilisant efficace pour les plantes tout en préservant votre santé et votre portefeuille. 

Compostage domestique : comment recycler intelligemment les déchets organiques ?

Contrairement aux idées reçues, le compostage domestique est loin d’être complexe. Il suffit de suivre à la lettre les étapes nécessaires pour le recyclage. 

Vous allez donc utiliser tous les résidus écologiques à savoir les restes alimentaires, le marc de café, les fruits et légumes, les sachets de thé, le pain séché, le papier de cuisine et même les feuilles sèches. 

L’idée est de fermenter ces résidus organiques et de laisser les bactéries favoriser une bonne décomposition. Ainsi, vous obtenez un fertilisant riche en nutriments qui permet de nourrir le potager ou les plantes en pot.

Comment procéder ?

  1. Préparez un composteur ou une benne;
  2. Mettez directement sur le sol du jardin ou du potager;
  3. Formez une couche de 5cm de matériaux structurels qui sera associé à la terre;
  4. Parsemez les résidus organiques;
  5. Comptez 6 à 9 mois pour la décomposition et la fermentation.

Quelques conseils importants 

Pensez à instaurer un environnement humide, bien aéré et à la température appropriée. Pensez à mélanger périodiquement le compost afin d’éviter l’émanation des mauvaises odeurs

Faites cela tous les 25 jours, puis tous les 3 à 5 mois en hiver. En été, remuez tous les 20 jours puis tous les 2 ou 4 mois.