Cueillette d’herbes sauvages : la liste immanquable en Novembre

Réalisez une cueillette d’herbes sauvages avant que le mois de Novembre ne se termine. En effet, il existe certaines variétés d’herbes qui peuvent être mangées en toute sécurité. Elles peuvent très bien accompagner les nombreuses recettes automnales et hivernales. Découvrez les noms des herbes que vous pouvez manger ainsi que leurs caractéristiques spécifiques. 

Cueillette d’herbes sauvages : la liste immanquable en Novembre

En premier lieu, nous avons la bourrache qui pousse entre novembre et avril. Pour cette variété, il faut absolument consommer les feuilles cuites, jusqu’à ce qu’elles soient tendres. 

Concernant les vertus de la bourrache, citons les vertus anti-inflammatoires. Par ailleurs, c’est une plante qui regorge de calcium, de vitamine C, de potassium et de graisses polyinsaturées. 

En seconde place, nous avons la valérianelle qui représente une plante herbacée sauvage. Elle est riche en bienfaits pour le corps et peut être consommée en salade ou bien en version cuite. 

Quelles sont les autres variétés à tester absolument ? 

Depuis octobre jusqu’à fin mars, l’oseille jaune agrémente nos recettes. Elle a un goût rafraîchissant et acidulé. Vous la reconnaîtrez par ses 3 feuilles et ses fleurs jaunes à 5 pétales. 

La pimpinelle peut être consommée, à condition de choisir les feuilles les plus fraîches et jeunes. Cette herbe sauvage se caractérise par son goût sucré, mais il y a modification de saveur chez les feuilles âgées. Pour en savourer, vous pouvez manger en tant que salade ou avec de la vinaigrette froide dans les plats cuisinés. 

Enfin, nous avons la grenouille réniforme dont la saveur s’apparente à celle des épinards. C’est d’ailleurs l’origine du nom épinard sauvage. Consommez en salade, avec du citron, de l’huile et du sel. Aucune partie de cette herbe ne doit être gaspillée.