Manger du citron pour faire baisser la glycémie : découvrez comment

Découvrez comment il faut faire pour manger du citron pour faire baisser la glycémie. Tout comme le cholestérol, la glycémie peut être traitée par le biais de certains aliments. Pour le cas du cholestérol, par exemple, les artichauts permettent de réduire le taux de LDL ou mauvais cholestérol et d’en rehausser le bon HDL.

Les recherches affirment que deux grammes d’extrait sec d’artichaut permettent d’abaisser le cholestérol de 18%. Ceci est possible grâce à la substance dénommée acide caféilquinique, étant le principe actif de ce légume.

Que manger pour faire diminuer la glycémie ?

En termes de fruits secs, les amandes sont connues comme les plus efficaces pour les personnes sujettes au diabète. Ces noix permettent de réguler les niveaux d’insuline après les repas, ce qui par conséquent permet de réduire la glycémie.

Les amandes renferment aussi du magnésium, des protéines et des fibres. Le magnésium, selon certaines études, permettent d’abaisser le risque de diabète de type 2.

Quelles sont les vertus du citron ?

La pelure des citrons renferme du limonène qui agit comme un insecticide à effet dégraissant. Par ailleurs, l’huile essentielle de citron contient une substance qui se distingue par ses actions antibiotiques et anti-inflammatoires.

Depuis longtemps, le fait de boire du jus de citron au milieu des repas favorise une bonne digestion. En effet, cette boisson permet de stimuler la libération des sucs gastriques. Enfin, en présence de maux de ventre ou de nausées, il est conseillé de porter à ébullition le zeste de citron.

Que contient cet agrume ?

Le citron renferme un grand nombre de potassium. L’agrume s’apprécie aussi pour sa teneur élevée en vitamines du groupe C, ce qui en fait un allié de taille en cette période de la pandémie. On note également la présence d’antioxydants à l’instar du bêta-carotène, de la lutéine, de la zéaxanthine et de la cryptoxanthine.

Enfin, on retrouve de l’acide citrique, du limonène et des pinènes dans le citron, dont les deux derniers actifs sont très présents dans le zeste et l’huile essentielle de citron.