Que manger quand on a une glycémie élevée : chocolat, noix, courgettes ou tomates ?

Que manger quand on a une glycémie élevée : chocolat, noix, courgettes ou tomates ? En cas d’hyperglycémie, il est recommandé de réviser ses habitudes alimentaires en optant pour des nourritures plus saines et équilibrées.

Entre autres, priorisez les aliments peu caloriques à indice glycémique faible. Le régime d’un diabétique doit contenir beaucoup de fibres et de bons gras, lesquels sont bénéfiques à l’intestin. Les graisses saturées sont nocives pour le pancréas et peuvent avoir des impacts sur l’insuline qui est censée contrôler le diabète.

Le chocolat noir

Cet aliment renferme des flavonoïdes qui sont efficaces pour diminuer le taux de la maladie. Si 100 grammes de lait contiennent 10 mg de ces substances, la même quantité de tablette est dotée d’environ 50 à 60 mg.

De ce fait, la consommation de flavonoïdes réduit la résistance à l’insuline et gère la glycémie. Ceux qui sont adeptes de chocolat noir sont moins sensibles aux maladies chroniques comme l’obésité, le diabète, le cancer et les affections cardiovasculaires.

Les noix

Prendre cinq parts de noix par semaine diminue de 17 % la possibilité d’avoir des problèmes cardiovasculaires chez les personnes souffrant d’hyperglycémie.

Ces aliments sont riches en acides oléiques, polyinsaturés, en vitamine E, en minéraux, ainsi qu’en fibres, des nutriments bénéfiques pour prévenir des maladies chroniques. Cependant, les amandes doivent être prises avec précaution, car elles sont hypercaloriques. La dose quotidienne idéale est de 5 à 7 grammes.

Les courgettes crues : à manger quand on a une glycémie élevée

Ces légumes ne sont dotés que de 17 calories et de 3 grammes de glucides pour une quantité de 454 grammes. En plus, ils sont parfaits pour les diabétiques grâce à leur apport en eau à 94 %. Ils contiennent également peu de glucose.

C’est la raison pour laquelle ils conviennent à ceux qui suivent un régime hypoglycémique. Mais, ils doivent être mangés crus sachant que la cuisson peut augmenter les niveaux de calories et de sucres.

Les tomates

Le lycopène qu’elles renferment prévient des risques cardiovasculaires et des radicaux libres. Il agit positivement sur l’organe hépatique à cause de la vitamine C et de l’acidité. De plus, c’est un vrai antioxydant naturel qui élimine les graisses nocives pour les vaisseaux sanguins et le cœur. Ce qui permet de combattre le cancer des ovaires, du sein, du pancréas et de la prostate. Il accroît le bon cholestérol et diminue le mauvais ainsi que les triglycérides.