Thon en conserve : du bisphénol retrouvé dans 6 marques les plus vendues et bien connues. Voici le test

On aurait trouvé du bisphénol dans 6 marques les plus vendues et bien connues de thon en conserve. Nous allons approfondir le test réalisé par II Salvagente et en apprendre davantage à propos de ce composant.

Thon en conserve : du bisphénol retrouvé dans 6 marques les plus vendues et bien connues. Voici le test

La présence de bisphénol dans les boîtes de thon a été confirmée, même si cette teneur respecte tout de même les limites maximales autorisées. Toutefois, les risques sont toujours existants et il ne faut pas les sous-estimer.

Mais qu’est-ce que le bisphénol ? Généralement inscrit sous le sigle BPA, il s’agit d’un composé chimique utilisé depuis les années 60. Il permet de rendre les aliments en conserve plus durables, grâce à une résistance plus élevée pour les contenants. Dans tous les contenants pour viandes, poissons, crèmes ou encore plats cuisinés, il est impossible de ne pas trouver de bisphénol ou BPA.

Depuis les années 1990, on a pu constater que ce composé chimique soit susceptible de contaminer les aliments. Depuis quelques années, les organismes et associations chargées de protéger les consommateurs expérimentent pour étudier davantage leur présence dans les produits.

Dans les boîtes de thon et d’autres aliments

Jusqu’à maintenant, les aliments les plus sûrs qui ne renferment pas cette substance sont les fruits, les légumes, les produits laitiers ainsi que les aliments pour bébés et enfants. Toutefois, le BPA serait présent également dans les viandes, les poissons, les soupes, les saucisses, la crème voire dans le lait de coco. Dans d’autres produits, la teneur peut être très élevée. Toutefois, cette concentration demeure encore en-dessous de la limite imposée.

Quels sont donc les risques sur la santé ?

Vient désormais la partie la plus intéressante qui aborde les effets toxicologiques de cette substance sur notre santé. Il faut savoir qu’aucune étude scientifique n’a encore permis de déterminer les effets de ce composant, mais ce qui est sûr c’est que les humains en consomment régulièrement. À titre d’information, le BPA est aussi l’un des composants du papier des imprimantes, des appareils dentaires ou encore des reçus fiscaux.

Les risques prévus sont le cancer du sein comme le dysfonctionnement du système endocrinien, le déséquilibre hormonal et de la capacité reproductive. Il est ainsi recommandé d’acheter les aliments tels que le thon dans des bocaux en verre.