Huile des boîtes de thon: pourquoi ne pas la jeter à la poubelle?

On a tous cette mauvaise habitude de jeter l’huile des boîtes de thon dans l’évier. Une habitude qui semble anodine à première vue, mais qui est en fait une grande erreur. Pourquoi? Eh bien, tout simplement parce que ce type d’huile n’est pas recyclable. Il est aussi nocif pour l’environnement. Une des autres raisons de ne pas jeter l’huile des boîtes de thon est qu’elle est tout à fait comestible et en la jetant, vous vous débarrassez également des nutriments qu’elle contient. Voyons cela en détail.

Huile des boîtes de thon: pour agrémenter divers plats

Vous avez acheté une boîte de thon à l’huile et vous souhaitez l’utiliser pour enrichir vos recettes? Sachez que c’est tout à fait possible. Cette huile est excellente pour apporter un goût unique à vos plats, qu’ils soient crus ou cuits.

Pour les préparations crues, je vous recommande de l’utiliser dans les vinaigrettes et la mayonnaise. L’huile des boîtes de thon leur procurera une saveur exceptionnelle. Quant aux préparations cuites, vous pouvez l’utiliser pour préparer une sauce pour les pizzas, les pâtes, le riz, les ragoûts, etc. Les possibilités sont infinies. Ce liquide se prête parfaitement à de nombreuses recettes. Pour un résultat encore meilleur, ajoutez du poisson dans vos préparations. De cette façon, les saveurs seront parfaitement compatibles.

Huile des boîtes de thon: une source de nutriments surprenante

Elle contient les mêmes nutriments présents dans le thon lui-même. Des études ont démontré que l’huile des boîtes de thon et d’autres poissons est riche en acides gras polyinsaturés, dont l’oméga 3. Ces derniers, étant liposolubles, ont tendance à migrer du poisson vers l’huile, qui leur est plus favorable. Il a été prouvé que 10 grammes d’huile de conserve de poisson apporte 10 % de la dose quotidienne recommandée pour les acides gras à longue chaîne DHA, qu’on appelle aussi les « bons gras ».

C’est également le cas de la vitamine D, qu’on trouve en grande quantité dans les poissons gras et qui est aussi liposoluble. 10 grammes d’huile fournit 5 % de l’apport recommandé en vitamine D pour un adulte. Ainsi, si vous jetez l’huile des boîtes de thon, vous gaspillez aussi une quantité importante de vitamine D et d’oméga 3.

Mais cela dépend surtout de la qualité de l’huile contenue dans les conserves. L’huile de tournesol et l’huile raffinée sont les plus couramment utilisées dans les conserves. Elles sont en effet moins onéreuses que l’huile d’olive extra vierge, qui est de la plus haute qualité. Quel que soit le type d’huile de conservation, il est comestible et peut être consommé sans problème.