Vieux disque vinyle : il vaut dans les 220 000 euros

Un vieux disque vinyle date sans doute des années 50 et 80. A titre d’information, il s’agit du précursseur des solutions de stockage des chansons. Le premier modèle a vu le jour en 1948 aux States. C’était un produit du label Columbia records. Ce disque doit son nom à son matériau de fabrication qui est le polychlorure de vinyle. Certains disques vinyles sortent du lot et valent une fortune. Peut-être que vous en avez chez vous, mais vous l’ignorez ? 

Vieux disque vinyle : il vaut dans les 220 000 euros 

Si vous ou vos grands-parents êtes de fidèles collectionneurs de vinyles, alors vous pouvez en tirer profit. En effet, certains peuvent valoir une véritable fortune. 

De prime abord, il y a un intérêt particulier pour les premières éditions ainsi que les créations spéciales. En effet, tout comme les pièces, elles sont uniques. 

Au fil des années, ces modèles gagnent en valeur et peuvent valoir des milliers d’euros. Outre l’âge, le nom du musicien ou du groupe compte parmi les critères qui font que le vinyle soit rare. 

Gardez en tête que les éditions spéciales qui rendent hommage à un artiste ou pour commémorer un anniversaire valent plus cher. 

Quels sont les modèles les plus rares ? 

En tête de liste, nous avons le vinyle du groupe The Quarrymen intitulé “In Spite of all the Danger/That’ll be the day”. Il date de 1958 et est composé par un groupe de Liverpool fondé en 1956. Le groupe a continué sa carrière musicale jusqu’en 1959. 

Parmi les membres de ce groupe, il y avait John Lennon et Paul McCartney. Ils deviendront les stars de Beatles. Dans le vinyle se trouve une chanson du groupe et une reprise de Buddy Holly “That’ll Be the Day”. 

Comptez entre 110 000 et 220 000 euros pour ce vinyle considéré comme rare. The Quarrymen relance sa carrière en 1997 avec Rod Davis, Len Garry, John Lowe et Colin Hanton.